Quel salaire pour venir vivre à Tahiti?

6 Juin 2017 | Travail, Vie Quotidienne | 2 commentaires

Quel salaire pour vivre à Tahiti

Vivre à Tahiti revient cher, très cher. La Polynésie est classée parmi les pays dans le monde avec le coût de la vie le plus élevé. Avant de vous expatrier, il faut donc vraiment évaluer si le salaire proposé par votre futur employeur sera suffisant pour vivre ici.

Un coût de la vie exorbitant

D’après l’étude menée en 2016 par l’institut de la statistique de Polynésie française, le niveau général des prix à la consommation en Polynésie française était supérieur de 39% à celui de la métropole.  L’augmentation du coût de la vie serait même de 55% pour les expatriés qui doivent se loger, qui utilisent les infrastructures touristiques et prennent l’avion.

L’indice Big Mac a été inventé par le magazine The Economist en 1986 pour comparer le pouvoir d’achat au sein des différents pays dans lesquels le Big Mac est vendu. Même si cet indice parait un peu fruste, il serait relativement bien corrélé au coût de la vie. En 2017, avec le prix du fameux sandwich à 590 XPF (relevé hier soir à Papeete) soit 5,58 dollar, la Polynésie française se classe en 3ème position des pays les plus chers, derrière la Suisse et la Suède.

Quel budget faut-il prévoir pour vivre à Tahiti ?

Je vous propose de découvrir, en détail, ce que notre famille de cinq personnes (2 adultes, 2 adolescents de 13 e 15 ans et un enfant de 9 ans) dépense chaque mois et les prix de différents biens et services qui ne rentrent pas forcément dans un budget mensuel. Je ne parle pas ici, du coût de l’installation en Polynésie ou de l’ achat d’un véhicule, thèmes qui seront abordés dans des articles futurs. Les prix sont exprimés en euro (E). Pour les convertir en Franc Pacifique (XPF), il suffit de les multiplier par 119,33 (ou 120 c’est plus simple).

Le logement

Le logement est souvent le premier poste de dépense. Je n’aborde que les prix des logements sur Papeete et les communes limitrophes. Lorsqu’on s’éloigne vers l’ouest à Punaauia ou au nord vers Mahina, les prix sont un peu plus bas mais il faut accepter de subir les embouteillages matin et soir, si on travaille sur Papeete. Les logements sont, le plus souvent, proposés meublés et équipés.

  • Collocation : 250 à 600 E pour une chambre.
  • Studio : 700 E.
  • Appartement F2 : 900 à 1200 E.
  • Appartement F3 ou maison avec 2 chambres : 1000 à 1600 E.
  • Maison de 3 ou 4 chambres : 2000 à 2500 E (voire plus), avec, pour les plus chères, piscine et vue sur l’océan. Les maisons avec 4 chambres sont peu nombreuses.

Petite astuce: dans tous les cas, et particulièrement si le loyer semble peu cher, ne pas hésiter à questionner le propriétaire ou l’agent immobilier sur les risques de cambriolage et évaluer la tranquillité du voisinage (une bringue tous les soirs, ça fatigue vite).

Les courses

Nous faisons les courses au Carrefour Faa’a et dépensons 1500 E par mois.

Ce budget correspond aux achats alimentaires, aux produits d’hygiene, les produits d’entretien, etc. Bref à tout ce qu’on achète habituellement quand on fait les courses! Nous sommes arrivés depuis moins d’un an et il est vrai que nous n’avons pas vraiment modifié nos habitudes alimentaires. Nous essayons, le plus possible de consommer local, et de privilégier la marque du supermarché. Cependant les prix des produits polynésiens restent très élevés, ce que nous avons, d’ailleurs, un peu de mal à comprendre. Par exemple les tomates coûtent 6 euros le kilo, les bananes le même prix qu’en France, les 12 yogourts made in fenua 7 euros (contre 10 euros pour les yogourts importés).

Pour réduire la facture, on peut acheter les Produits de Première Nécessité (étiquette rouge marquée PPN). Il s’agit d’une liste de produits à prix réduits, établie par le gouvernement de Polynésie française qui est sensée permettre aux plus modestes de s’alimenter. Il ne faut, cependant, pas s’attendre à faire des économies très importantes, car il s’agit de produits de base qui ne représentent, de toute façon, pas grand chose dans la facture finale.

Téléphone et internet

Forfait mobile

Deux opérateurs mobiles se partagent le marché à Tahiti. Vini est l’opérateur historique et Vodafone le nouvel arrivant.

  • Forfait avec 4h d’appel, 50 sms et 2Go de data en 3-4 g : 30 à 40 E par mois.
  • Forfait bloqué avec 1h de communication : 15 E par mois.
  • Carte prépayée pour 34 min de communication +20 sms : 8,5 E.
  • Carte prépayée pour 68 min de communication + 50 sms : 17 E.

Téléphone fixe

Abonnement OPT pour la ligne fixe : 22 E par mois.

La ligne fixe est nécessaire pour avoir internet par l’ADSL

Internet

  • Internet adsl seul (sans TV) : 50 E par mois.
  • La fibre (débit descendant de 20Mb/s): 125 E par mois en promo !

Le coût total du téléphone et internet pour notre famille avec 2 forfaits Vini  4h , 2 forfaits bloqués 1 h, ligne fixe et internet adsl : 260 E par mois.

Electricité

L’électricité en Polynésie française est réputée pour être la plus chère du monde.

Facture pour une maison avec deux chambres climatisées (sur 4) et piscine : 160 E par mois.

Eau

Facture d’eau: 30 E par mois.

Scolarité et périscolaire

L’école publique est gratuite.

L’école privée (tarif pour 3 enfants en CE2, 4 ème et 2d) 125 E par mois (sur 10 mois).

Cantine : 100 à 130 E par mois et par enfant.

Garderie du soir : 350 à 500 E par mois et par enfant (en période scolaire).

Repas du midi au travail

Prévoir par personne 200 à 300 E par mois.

Transport

  • Le bus :

Les horaires sont aléatoires et il n’y a pas de service le soir ou le weekend. Une voiture ou un scooter est donc quasiment obligatoire. Un trajet coûte environ 1,7 E en centre ville.

  • L’essence

Le prix de l’essence est le même qu’en métropole. En habitant à Papeete avec les écoles en centre ville et notre travail à l’autre bout de la ville, notre facture d’essence pour deux petites voitures est de 200 E par mois.

Lire aussi : Importer sa voiture à Tahiti, est-ce intéressant ?

Assurances

  • Assurance scolaire 4 E par enfant.
  • Assurance pour nos deux voitures (Renault Clio et Ford Fiesta) : 420 et 450 E par an.
  • Assurance habitation : 350 E par an.

Soit pour notre famille : 1232 E par an ou 100 E par mois.

Autres prix

Consultations médicales et médicaments

La consultation qui coûte 30 E chez un généraliste et 37 E chez un spécialiste est remboursée à 70% par la CPS (sécurité sociale locale). L’hospitalisation est prise en charge à 100%. A noter que les médicaments sont remboursés à 70%, 30% ou pas du tout. En cas de maladie grave et/ou invalidante (carnet rouge) les soins et les médicaments sont gratuits. Vous pouvez vous rendre sur le site de la CPS pour plus d’informations.

Livres

Les livres sont pratiquement deux fois plus chers qu’en France (sauf les œuvres étudiées en classe qui restent à prix réduits). Les alternatives intéressantes sont l’achat de livres en format numérique ou l’emprunt à la bibliothèque municipale (abonnement annuel à 35 E par adulte, moins cher pour les enfants et les familles)

Loisirs

Place de cinéma plein tarif : 11 E.

Restaurant : prix d’un repas pour un adulte avec une consommation.

  • Roulotte : 12 à 20 E et très copieux !
  • Restaurant moyen : 25 à 35 E.
  • Restaurant gastronomique : plus de 40 E.

Tourisme

Nous n’avons pas testé les hôtels de luxe que l’on trouve à Tahiti ou sur certaines îles comme Bora-Bora ou Tetiaroa. Nous n’avons dormi que dans des pensions qui restent chères par rapport au service fourni.

Quelques exemples de séjours en famille :

Transport aérien 

Prix d’un billet A/R Papeete-Paris : entre 1700 et 2600 E.

Exemple de prix d’un billet entre Papeete et Fakarava (île située à 490 km au nord de Tahiti) : 340 E.

Quel salaire pour s’expatrier à Tahiti ?

Pour deux personnes

  • Un revenu de 2200 E soit 2 smig tahitiens (1280 brut soit environ 1100 E net) est, à mon avis, le strict minimum pour venir vivre ici, à deux. Très peu de loisirs et pas de weekend dans les îles. En cas de perte d’emploi (pas de d’allocation chômage en Polynésie) ou d’imprévu la situation peut vite devenir compliquée.
  • 3000 E est sans doute un minimum raisonnable qui permet de profiter, sans faire de folie quand même, des beautés de la Polynésie.
  • Avec 4000 E la vie est belle.

Pour une famille avec 2 ou 3 enfants

  • Un revenu de 3500 E est, d’après moi, le strict minimum pour venir vivre en famille à Tahiti.
  • 5000 E me parais plus raisonnable pour pouvoir visiter tranquillement la Polynésie en famille.
  • Avec 6000 E tout va bien.

Les budgets et les salaires que j’indique dépendent, évidemment, de l’âge de vos enfants et de ce que vous avez envisagé pour votre expatriation. Il serait quand même dommage, une fois sur place, de ne pas pouvoir, faute de revenus suffisants, voyager dans les îles et découvrir toute la richesse de la Polynésie française.

Mais peut-être que vous vivez ou avez vécu à Tahiti pour moins cher. Alors n’hésitez pas à commenter cet article et à partager votre expérience personnelle.