Lexique français-tahitien: quelques mots indispensables

16 Mai 2017 | Culture et Société | 0 commentaires

Il n’est pas indispensable d’apprendre le tahitien avant d’entreprendre un voyage en Polynésie Française puisque le français, qui est la langue officielle, est parlé partout et en particulier dans les lieux touristiques. Cependant quelques mots prononcés en tahitien permettent d’établir des relations rapidement conviviales. Je vous propose, aujourd’hui, un petit lexique avec les principales expressions de politesse et les mots courants.

Le tahitien, langue véhiculaire en Polynésie Française

On parle 5 langues (en plus du français) en Polynésie Française (avec des variétés pour certaines) :

  • le tahitien (reo tahiti) parlé dans les îles de la Société et utilisé comme langue véhiculaire.
  • le puamotu (reo pa’umotu) parlé aux Tuamotu
  • le marquisien (‘eo  »enana et ‘eo ‘enata) parlé aux îles Marquises
  • le mangarévien (reo mangareva) parlé aux Gambiers
  • les langues des australes (reo tuha’a pae) parlées aux Australes.

Le tahitien est la seconde langue véhiculaire, c’est-à-dire servant de moyen de communication entre des populations de langues maternelles différentes. Après avoir été interdit à l’école jusqu’en 1981, le tahitien est maintenant enseigné en maternelle,  primaire et dans le secondaire. La langue est utilisée quotidiennement par plus de 65000 locuteurs en Polynésie et dans le monde. Le tahitien est aussi utilisé en politique, lors des cultes chrétiens et dans un certain nombre de médias. L’Académie tahitienne encourage l’utilisation littéraire du tahitien depuis 1970.

Origines et évolutions du tahitien

Le tahitien fait partie des langues austronésiennes parlées à Madagascar, en Asie du Sud-Est et dans l’océan Pacifique dont l’origine est probablement l’île de Taïwan. Le tahitien s’est, par la suite, enrichi du vocabulaire originaire d’autres langues.

Le tahitien est initialement une langue orale. Ce sont les premiers missionnaires protestants à la fin du XVIII ème siècle qui l’ont retranscrit avec l’alphabet romain en utilisant 5 voyelles et 9 consonnes. Le but était de pouvoir imprimer des bibles afin d’évangéliser les populations. Les voyelles sont A, E (prononcer « é »), I, O, U (prononcer « ou ») et les consonnes sont F, H (aspiré), M, N, P, R (roulé), T, V et ‘. Le « ‘ » est une occlusive glottale qui correspond à un espace entre deux syllabes comme, en français, le début du mot « hachent » dans « ils hachent » prononcé sans liaison.

Emission de radio en Tahitien sur Polynésie 1ere

Lexique français – tahitien

 

FrançaisTahitien
Bonjour ‘ia ora na
Au revoirnana
Merci (beaucoup)māuruuru (roa)
S’il te plaitIl n'y a pas de mot spécifique en Tahitien. Il suffit de demander gentiment, avec le sourire ou de dire "s'il te plait" en français
Bienvenuemaeva (personne que l'on traite comme un roi)
mānava
Comment vas-tu?e aha te huru?
Ca va (très) bien maita’i (roa)
Tchin-Tchin ! manuia !
Bon appétit tama’a maita’i
Ouiʻē
Non‘aita
Nourriturema’a
Homme, époux tane
Femme, épouse vahine
Fleurtiare
Ilemotu
Ciel ra’i
Mermiti
Océanmoana
Ventmata’i
Atollfenua motu
Sableone
Soleil, jour mahana
Requinma’o
Coquillagepūpū
MonoïMono’i
Maisonfare
fare pote'e : maison de réunion
Plantationfa'a'apu
Paréopareo
Fruit de l'arbre à painuru
Chanthimene
Danse traditionnelleOri
Pirogueva’a
Amour here
Je t’aime Ua here vau ia oe
Docteurtaote
Médicamentra'au
ra'au Tahiti: médecine traditionnelle
Territoire,Pays, île fenua
Mère metua vahine
Père metua tane
Ami hoa
Français Farāni
Européenpopa’a
Polynésien Français Mā’ohi
Polynésien Néozélandais Māori
Avion manureva
Oiseau manu
Bravo !Pōpō !
Bonne année! ʻia ora na i te matahiti api!
Joyeux anniversaire !'Ia 'oa'oa i to 'oe mahana fānaura'a !
Ennuyeux fiu
Je suis fiu : je suis fatigué, j’en ai assez
Tu es fiu : tu es pénible (c’est ce que dit très souvent mon fils Gaël à son petit frère ! )
C’est fiu: c’est ennuyeux

Pour aller plus loin

Vous devriez maintenant pouvoir vous débrouiller avec les quelques expressions et les mots de vocabulaire tahitien utiles dans la vie de tous les jours. Evidemment, ceci n’est qu’un tout petit échantillon et pour ceux qui aimeraient apprendre réellement la langue, l’Université de la Polynésie Française propose une initiation qui est disponible en ligne.