Le Tere Fa’ati: le tour festif de Tahiti en Truck traditionnel

27 Juin 2017 | Tourisme | 0 commentaires

Tere Fa'ati 2017: le tour de Tahiti en truck
Le 28 janvier, nous avons participé au Tere Fa’ati qui, comme chaque début d’année, depuis 12 ans, est organisé à Tahiti. A bord de trucks traditionnels, fleuris pour l’occasion, les participants font le tour de Tahiti-Nui (grande île) accompagnés par la musique des guitares, des ukulélés et des contrebassines. Ambiance festive et chaleureuse au cœur de la culture polynésienne.

Le Truck, transport en commun emblématique en Polynésie

Le truck est un camion dont l’arrière a été modifié avec l’ajout d’une cabine en bois peinte de couleurs vives. Il peut recevoir une quarantaine de passagers assis sur trois banquettes (deux latérales et une centrale). Pour prendre le truck, c’est facile. Il suffit d’attendre son passage au bord de la route et de faire signe au chauffeur. Pas de station (sauf dans Papeete), pas d’horaire et musique à fond dans la cabine. Le truck, a été, pendant longtemps, le transport en commun traditionnel à Tahiti. Aujourd’hui, Il disparaît progressivement pour être remplacé par des bus standards plus sécurisés mais pas vraiment plus ponctuels !

Le départ du Tere Fā’ati

Quand nous arrivons, à 7h30, à l’office du tourisme de Papeete, la majorité des 200 participants est déjà sur place. Les cinq trucks qui vont nous transporter toute la journée ont été soigneusement décorés avec des bouquets de fleurs aux fenêtres.

Après la prière en tahitien, nous embarquons à bord de notre truck. L’accompagnateur nous distribue un t-shirt aux couleurs de l’événement et un carnet de chant. On s’installe tous sur les bancs, les musiciens prennent place au fond et c’est parti en musique !

Première étape : Le musée de Tahiti et des Îles à Punaauia

Nous visitons l’exposition « Tiki »  qui regroupe une centaine pièces d’art en rapport avec cette icône sacrée de la culture marquisienne.

Puis, à la sortie, nous est servi, en musique, notre première collation de la journée.

Deuxième étape : arrêt à la plage de Taharuu à Papara

La plage de Papara est réputée pour la pratique du surf. Nous assistons à une démonstration par des champions locaux, suivie d’une séance de dédicace. Nous remarquons particulièrement Michel Demont, champion du monde de longboard au Brésil en 1994, et professeur de surf de deux de nos enfants.

Troisième étape : la cascade de Vaihi à Faaone

Après le discours d’inauguration du site réaménagé, nous visitons la cascade et nous profitons d’une nouvelle petite collation qui va nous permettre de tenir plus facilement jusqu’au repas de midi.

Michel Demont champion du monde de longboard en 1994

Michel Demont

Tere Fa'ati 2017 : La cascade de Vaihi à Faaone

La cascade de Vaihi

Quatrième étape : déjeuner à la pension Fare Arearea à Faaone

Nous commençons à avoir un petit creux et le « Ma’a Tahiti » (repas tahitien) est le bienvenu. Les musiciens des trucks accompagnés par certains participants jouent et chantent des chansons traditionnelles. Une véritable ambiance de bringue.

Cinquième étape : retour à Arue

Il était prévu de continuer le tour de l’île à l’est, en s’arrêtant au trou du souffleur à Tiarei.  Malheureusement, à cause d’un éboulement sur la route, nous devons rebrousser chemin. Le retour ne nous parait pas trop long grâce aux musiciens qui ont quand même joué toute la journée et à la bonne ambiance dans le truck entretenue par nos accompagnateurs. Nous arrivons finalement au Tombeau du Roi à Arue où est inhumé Pomare V, le dernier roi de Tahiti. Nous assistons à un spectacle de danse marquisienne puis nous concluons la journée par la dégustation d’une galette des rois.

Le bilan de notre Tere Fa’ati

Le tarif de la journée est de 9 000 XPF (75 Euros) pour les adultes  et 5 000 XPF (40 Euros) pour les enfants de 2 à 12 ans (gratuit avant 2 ans). Ce prix nous a semblé très raisonnable car il comprend le transport, l’animation, les visites des sites et les repas. Il ne faut pas oublier de réserver à l’office du tourisme plusieurs semaines à l’avance car il n’y a pas de place pour tout le monde.

Nous avons été vraiment enchantés par cette journée. Les visites sont intéressantes mais c’est, avant tout, l’ambiance dans le truck qui est véritablement extraordinaire. Nous avons bien l’intention de renouveler l’expérience l’année prochaine comme un bon nombre de participants qui reviennent chaque année.