Saut en parachute à Moorea ! L’interview de Capucine

4 Juil 2017 | Tourisme | 0 commentaires

Saut en parachute au dessus de Moorea en Polynésie
Capucine, notre copine aventurière, est de retour en Polynésie depuis quelques mois. Toujours à la recherche de sensations fortes, il n’a pas fallu longtemps pour qu’elle se jette d’un avion en plein vol ! Aujourd’hui, elle revit, pour Tahiti Le Blog, son saut en parachute au dessus de l’île de Moorea. C’est parti, attachez bien vos ceintures !

Capucine, pourquoi sauter en parachute ?

Pour les sensations fortes, au dessus d’un paysage magnifique ! Pour l’expérience, pour le défi !

Est-ce que c’était ton premier saut ?

C’était mon deuxième saut. J’avais fait un saut en tandem, il y a 1 an, à l’île de La Réunion. J’étais avec ma sœur et j’avais adoré la chute libre. J’avais envie de recommencer ici !

Comment as-tu choisi le club qui t’a encadrée ?  Faut-il réserver longtemps à l’avance ?

En Polynésie, Il n’y a que le club Tahiti Parachutisme. On peut sauter depuis Moorea ou Bora-Bora, en tandem ou en solo si on est déjà certifié avec plus de 50 sauts. J’avais réservé 10 jours avant. Il faut s’y prendre un peu en avance, surtout pendant les périodes touristiques.

Quel est le prix du saut en tandem ?

Le prix du saut à Moorea, pour les résidents, avec vidéo et photos est de 59000 XPF ( 500 E). J’avais eu une réduction au salon du tourisme et j’ai payé 50 000 XPF (420 E). On est filmé dès notre arrivée au centre et jusqu’à l’atterrissage. C’est notre moniteur qui filme avec une Gopro sur le poignet. Il n’y a pas de deuxième cameraman en vol.

En métropole ou à La Réunion, le parachutisme est quand meme moins cher qu’ici. Mais vous n’aurez pas la meme vue !

Faut-il un certificat médical avant de pouvoir sauter en parachute ?

Pas besoin de certificat médical ici pour un saut en tandem. On doit simplement signer une fiche de renseignements médicaux, et il vaut mieux ne pas avoir de troubles du rythme cardiaque, je pense !

Peut-on sauter par tous les temps ?!

On ne saute que s’il fait beau, sans vent, en conditions idéales ! Le club privilégie la sécurité. Il peut arriver que le saut soit reporté plusieurs fois. Il faut savoir se tenir prêt car, dans ce cas, ils rappellent au dernier moment !

Parachutisme à Moorea: le saut dans le vide.

Le saut dans le vide

Comment faut-il être habillé ? Peut-on porter ses lentilles de vue ?

Il faut être en tenue de sport. Un T shirt suffit car on ne monte qu’à 4000 m au maximum et la chute libre est très rapide. Je portais mes lentilles et on a des lunettes de protection en plus.

Comment se déroule la séance ?

On se retrouve à l’aéroport. Puis le moniteur nous fait un briefing complet, surtout sur la sécurité. Il nous explique le déroulement et la position à adopter pendant le saut. C’est le moment où l’on commence à stresser. Quand il explique qu’au moment venu, il faudra mettre les jambes sous l’avion et attendre le signal pour sauter ! S’imaginer les jambes pendantes dans le vide, était un peu perturbant.

Ensuite on enfile le harnais, et hop ! On monte dans l’avion, attaché au moniteur. Il n’y a que deux binômes qui sautent en meme temps, l’avion n’étant pas assez grand pour accueillir plus de monde. Décollage porte ouverte (wouahhhh !!) et puis vol de 30 minutes au dessus du lagon de Moorea avec vue panoramique jusqu’à Tetiaroa ! C’était magnifique… Juste le temps d’oublier un peu la raison pour laquelle on est dans cet avion ! A 3000m, on ouvre la porte (qu’on avait tout de meme fermée un peu après le décollage) et c’est parti ! 40 secondes de chute libre puis un vol de 5 minutes au dessus du lagon et de l’aéroport. Le moniteur nous laisse meme les commandes ! Et on atterrit sur la piste.

Quelles sont les sensations ? A-t-on le vertige ?

Les sensations sont dingues ! On n’a pas du tout de vertige, juste un petit « haut le cœur » au moment ou on quitte l’avion mais ca ne dure qu’une micro seconde, ensuite on vole, c’est super ! On ressent bien la vitesse (chute à 200km/h) et un peu le vent. Ca fait un peu comme quand on sort la tête de la voiture sur l’autoroute !

Le stress c’est surtout l’anticipation, quand on est dans l’avion. Mais une fois dans l’air on se sent vraiment bien. J’ai quand meme déchargé toute mon adrénaline et à l’arrivée on se sent un peu vidé, mais à la fois trop bien, et on a envie d’y retourner !

Lire aussi: Pratiquer le triathlon à Tahiti. L’interview de Géraldine.

Qui déclenche l’ouverture du parachute et à quelle hauteur ?

Le moniteur contrôle son altimètre et déclenche le parachute vers 1500 m, je crois. Le freinage est un peu brutal, mais ça ne fait pas mal, les harnais sont confortables. Ensuite on vole au dessus de Moorea et du lagon en faisant un peu de voltige avec le parachute !

L’atterrissage se fait en courant mais c’est aussi souvent sur les fesses ! Le moniteur nous réexplique bien la position à avoir avant l’arrivée. Pendant le vol sous voile, c’est bien plus calme, on peut se parler, et on profite du paysage, on peut meme voir des baleines !

Parachutisme à Moorea: atterrissage

Peux-tu nous parler de la formation pour devenir parachutiste autonome avec la PAC (Progression Accompagnée en Chute libre) ?

La PAC peut se faire après un saut en tandem ou bien meme directement. C’est 7 sauts, encadrés pour devenir autonome. Il y a des cours théoriques puis des sauts successifs ou on laisse de plus en plus d’autonomie à l’élève. Au début on est tenu par les moniteurs, puis progressivement ils guident seulement par talkie walky avec une oreillette. Le coût est d’environ 1500 euros en métropole. Mais ce n’est pas possible de le faire en Polynésie, le centre n’est pas agréé. Il faudrait aller aux Etats-Unis, en Australie ou en Nouvelle Zélande.

Est-ce que le parachutisme est un sport dangereux ?

Je pense que répondre « non » serait inadapté. Lors de mon premier saut, sur la décharge que j’ai signée, avant le vol, il y avait noté « je comprends que ce sport comporte des risques, y compris, le décès»! Mais j’ai signé quand meme et tout va bien ! Les moniteurs sont très rassurants. Anciens parachutistes dans l’armée, ils ont plusieurs milliers de sauts à leur actif et sont très très très regardants sur la sécurité. Je me sentais en confiance. Tout sport est à risque mais je n’ai pas vraiment eu peur de mourir sur ce coup là.

Aimerais-tu sauter à nouveau ? Conseillerais-tu ce sport à ton meilleur ami ou …. ennemi ?

Je le referais volontiers ! J’envisage meme de faire la PAC.

Je conseille le saut en parachute à tout le monde. C’est vraiment une expérience de folie, et des sensations à avoir au moins une fois dans sa vie ! Je pense que tous ceux qui ont sauté ont adoré ça.

A mon pire ennemi ?  je lui proposerais peut être de sauter sans parachute pour encore plus de sensations .. ?!

Retrouvez l’évaluation Tripadvisor de Tahiti-Parachutisme ici