Le jour des morts à Tahiti: le Turamara’a

1 Nov 2017 | Culture et Société | 2 commentaires

Jour des morts à Tahiti ou Turamaraa

Chaque année, le soir de la Toussaint, est célébré le jour des morts. C’est l’occasion pour les familles de se retrouver et de prier autour des tombes illuminées de leurs ancêtres.

 

Importance de la religion à Tahiti et en Polynésie française

En Polynésie, la grande majorité de la population est très religieuse. Les polynésiens ont été évangélisés à partir de la fin du XVIIIème siècle par des missionnaires protestants anglais puis catholiques français. Aujourd’hui environ 45% de la population est protestante et 35% catholique. D’autres courants religieux, venus des Etats Unis, tels que les Mormons (5% de la population), les Sanitos (5%), les Adventistes du septième jour (5%) et les Témoins de Jéhovah (1%) se sont implantés plus récemment. Parallèlement, les anciennes coutumes et croyances maʼohi restent encore très présentes.

Toussaint et jour des morts

La Toussaint est la fête catholique qui, le 1er novembre, célèbre tous les saints connus et inconnus. Le lendemain, le 2 novembre, jour de la Commémoration des fidèles défunts, encore appelé jour des morts, est traditionnellement consacré à la visite familiale au cimetière et à l’entretien des tombes. Cette fête qui est, à l’origine, catholique a été adoptée par toutes les communautés religieuses en Polynésie française mais est fêtée le soir de la Toussaint plutôt que le 2 novembre qui n’est pas férié.

Les préparatifs

Quelques semaines avant le jour des morts, des vendeurs de sable de Tahaa et des fleuristes apparaissent un peu partout le long des routes et aux abords des cimetières. A l’Uranie, le grand cimetière de Papeete qui n’est pas très loin de chez nous, les familles nettoient, restaurent et repeignent les tombes de leurs proches avant de les recouvrir de sable blanc. Les fleurs naturelles ou parfois en plastique sont déposées quelques heures avant le début de la cérémonie. Le spectacle des tombes blanches immaculées à l’ombre des frangipaniers, des fleurs multicolores et des enfants turbulents qui courent un peu partout est vraiment incroyable. L’ambiance est paisible, nullement tragique.

Marché aux fleurs de Papeete à Tahiti

Marché aux fleurs à Papeete

En famille

Cimetière de l’Uranie

Restauration de la tombe

Frangipaniers (tipanie)

Vendeur de sable

Tombe fleurie

L’illumination des cimetières ou Turamara’a (lumière)

Le 1er  novembre, en fin d’après-midi, le cimetière se remplit peu à peu. Chaque famille se réunit autour des tombes de leurs ancêtres. Et comme les familles sont grandes, ça fait vite beaucoup de monde ! C’est l’occasion de se retrouver et d’évoquer les souvenirs où le défunt a toute sa place.

Au crépuscule les tombes sont progressivement illuminées par une multitude de bougies. C’est l’heure de la prière, du recueillement mais aussi de la musique et des chants.

Jour des morts à Tahiti
Jour des morts à Papeete
Jour des morts à l'Uranie
Turamara'a à Papeete